Laurent Decaux

LAURENT DECAUX © Roberto Frankenberg
LAURENT DECAUX © Roberto Frankenberg.jpg

Avant la fin du monde     – Ed  Albin Michel

1340. la République de Gênes règne sur toutes les mers connues. Depuis la fin des Croisades, la Superbe a supplanté la Sérénissime, son éternelle rivale. Elle maîtrise toutes les grandes voies de commerce et inonde l’Europe d’esclaves, d’épices et de soieries. Aussi, quand l’empereur mongol décide d’assiéger Caffa, sa principale colonie d’Orient, la Commune se mobilise. Ordre est donné à l’ancien capitaine Dino de Mussi de sortir de sa retraite et de prendre les commandes du Pompée. Son fils, Vittorio, frêle jeune homme qui se rêve traducteur ou copiste, doit s’embarquer malgré lui, devant composer avec un équipage ouvertement hostile, un père rongé par le doute et le souvenir douloureux d’une histoire d’amour inachevée.

Francs nostalgiques des croisades, Grecs arcboutés sur leurs croyances, païens infidèles, trafiquants d’esclaves, corsaires à la solde de Venise, la route de Caffa sera jalonnée de rencontres, dressées comme autant d’épreuves initiatiques, avec, au bout du chemin, le plus grand des fléaux, redoutés de tous : la peste.

Fils de l’historien Alain Decaux, Laurent Decaux, est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris. Il se lance dans l’écriture avec Le Seigneur de Charny, un roman historique (2017), puis Le Roi fol (2019), parus chez XO Éditions. Avec Avant la fin du monde, il rejoint les éditions Albin Michel.