Marc Verillotte

MarcVerillotte5_ ©Stéphane Bouquet
© Stéphane Bouquet

Au coeur du raid           ED Les arènes

Athlète de haut niveau, membre de l’équipe de France de judo, « Marco » remporte le tournoi international de Paris Bercy, (équivalent de Roland- Garros pour le tennis) avant de devenir policier d’élite dans la section d’intervention du RAID. Opérateur en colonne d’assaut, une de ses spécialités est l’effraction : ouvrir des issues pour permettre au groupe d’assaut d’intervenir. Missions de protection en Afghanistan, sauts en parachute en Colombie, traque d’Yvan Colonna dans le maquis corse mais aussi la terrible vague d’attentats qui a frappé la France.

Deux balles de Mohamed Merah touchent Marco à l’épaule et à la tête. L’ultime couche de Kevlar de son casque le sauvera. Il participe à la traque des frères Kouachi et connaît l’horreur des terrasses parisiennes et du Bataclan.

Spécialiste des explosifs, c’est lui qui ouvre la porte lors de l’intervention à l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes. Durant vingt ans, Marco va connaître tous les théâtres d’engagement de cette unité d’élite dont il est devenu l’un des piliers.

Né dans un petit village de Haute- Marne, Marc Verillotte a 56 ans. Membre de l’équipe de France de judo, quatorze sélections internationales, il a été membre opérationnel du RAID pendant vingt ans, de 1998 à 2018. Il a reçu la Légion d’honneur pour ses faits d’armes.